Logo OMI
News
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et d'audio>

Archives des actualités »Centre d'apprentissage écologique La Vista


Ministère de la sensibilisation du centre d'apprentissage écologique La Vista 5 octobre 2022

Photo publiée avec l'aimable autorisation de Philippe Oursel, Unsplash

Par Maxine Pohlman, SSND

Dans le cadre du ministère de sensibilisation du centre d'apprentissage écologique La Vista, j'ai récemment offert une retraite de quatre jours aux Sœurs scolaires retraitées de Notre Dame (SSND) à la communauté Sarah à Bridgeton, Missouri. Le thème de la retraite était Laudato Si' et SSND, au cours de laquelle j'ai exploré avec les Sœurs comment notre charisme SSND s'aligne sur l'encyclique du Pape François et est remis en question. L'espoir de la retraite était que les sœurs en apprendraient davantage sur l'urgence de la crise écologique ainsi que sur les moyens de faire plus partie intégrante de la solution que de la cause.

Chaque jour, j'abordais un concept de l'encyclique, montrant comment les paroles du pape François révélaient de nouvelles façons de vivre et d'exprimer le charisme d'unité du SSND. Les thèmes comprenaient la communion universelle, la spiritualité écologique, la conversion écologique et l'éducation écologique. En plus de la présentation du matin, chaque sœur a reçu un document contenant des citations de la constitution du SSND, Laudato Si', et une expérience de prière qui a donné corps au thème du jour. La retraite avait une forme hybride unique, offrant des présentations le matin et l'option d'une direction individuelle l'après-midi avec des compagnons spirituels SSND.

Ne voulant pas trop surcharger les Sœurs avec des faits sur notre crise, j'ai adopté l'attitude du Pape François et j'ai terminé chaque matin avec l'une de mes citations préférées :

Chantons en chemin. Que nos luttes et notre souci pour cette planète n'emportent jamais la joie de notre espérance. (244)


Respirer la vie dans le jardin des pollinisateurs @ La Vista Juillet 25th, 2022

Maître jardinier et maître naturaliste Susan Murray ainsi que neuf bénévoles sont en train de renouveler le Jardin des pollinisateurs du centre écologique La Vista commencé en 2014. La monarde, une plante indigène qui fournit du nectar à de nombreuses abeilles, papillons, oiseaux, guêpes et autres pollinisateurs, est en pleine floraison. Notre plan est d'introduire plus de diversité afin que, lorsque la monarde a atteint son apogée, d'autres indigènes continuent de servir les pollinisateurs tout au long de la saison tout en ajoutant de la couleur et de l'intérêt. Cela se produira sur une période de plusieurs années.   

Usine de monarde

(Photo gracieuseté de MrGajowy3, Pixabay)

Lorsque certaines plantes terminent leur cycle de floraison, elles meurent, rendant le jardin moins attrayant. Cependant, nous quittons ces plantes parce que leurs graines continuent de servir à d'autres pollinisateurs. En hiver, ils fournissent un habitat précieux pour les espèces qui hivernent ici. Plutôt que de les nettoyer pour que le jardin ait une apparence bien rangée, il est important de continuer à s'occuper des animaux indigènes.

Outils de jardin

(Animation avec l'aimable autorisation de Matt Wasser, Lottie Files)

Ce jardin a été créé en réponse à la disparition du papillon monarque. Il, ainsi que de nombreux autres pollinisateurs, sont menacés par l'utilisation de pesticides et la réduction de l'habitat. C'est aussi une façon de donner chair à Missionnaires Oblats Ethique de la Terre déclaration et l'encyclique du Pape Laudato Si.

Notre brochure explique le jardin des pollinisateurs et comprend des citations des deux documents. Le jardin est également un outil pédagogique, modélisant une manière de créer ce type de jardin et encourageant les autres à le reproduire dans les arrière-cours, à plus petite échelle. 

Télécharger cette plaquette pour en savoir plus sur le jardin des pollinisateurs de Lavista. 

 

 


Printemps dans la célébration du Jour de la Terre 4 Mai 2022

By Sr. Maxine Pohlman, SSND, directeur du centre d'apprentissage écologique La Vista

Depuis cinquante-deux ans, le Jour de la Terre est commémoré le 22 avrilnd depuis que le sénateur démocrate Gaylord Nelson a lancé l'événement en raison de sa profonde inquiétude face à la détérioration de notre environnement. Fait intéressant, il a obtenu la coopération d'un membre du Congrès républicain pour être son coprésident. Ensemble, ils ont lancé un effort qui a pris de l'ampleur et s'est diversifié à mesure que son importance s'approfondit pendant notre crise climatique actuelle.


Cette année, notre célébration du Jour de la Terre a eu lieu à l'intérieur du Buckminster Fuller Dome sur le campus de la Southern Illinois University à Edwardsville, ce qui a fourni l'ambiance parfaite. Alors que je regardais les continents gravés dans le dôme, puis les participants tambourinant et dansant en dessous, j'ai ressenti une profonde gratitude d'être en vie, et n'est-ce pas ce que devrait évoquer une célébration du Jour de la Terre ?

D'autres se sont sentis tout aussi émus. Une femme a commenté : « Je me suis sentie bénie ! J'ai aimé partager des pensées et des souvenirs, retrouver de vieux amis, en rencontrer de nouveaux. Et les tambours et la danse étaient géniaux ! Un autre participant a écrit un remerciement en disant : « Quel mélange édifiant de célébration, d'inspiration, d'éducation et d'appel à l'action. C'était parfait pour la saison de Pâques d'espoir et de renouveau !

Cet événement a été offert par la Confluence Climate Collaborative, dont La Vista Ecological Learning Center est membre. Nous venions de lire et de discuter du livre Tout ce que nous pouvons sauver : vérité, courage et solutions à la crise climatique, et pendant l'après-midi, nous avons partagé nos citations, pensées et poèmes préférés. Celui qui m'a particulièrement touché est celui de Geneen Marie Haugen : À notre époque de perturbation et de changement radical, nous franchissons un seuil, un portail ou un pont invisible d'un monde à un autre. On pourrait dire que le pont s'effondre sous nous ou se construit pendant que nous marchons ensemble, dans les longues heures crépusculaires où une civilisation cède la place à une autre.

J'ai vraiment senti que nous faisions le pont ensemble alors que nous nous partagions durant l'après-midi. Et être ensemble a enflammé mon espoir qu'une civilisation cède vraiment la place à une autre, à une qui croit en des solutions à la crise climatique qui entendent à la fois le cri de la Terre et le cri des pauvres. Je me suis aussi senti béni!

 


Notre crise mondiale de la biodiversité - ce que vous pouvez faire 16 octobre 2020

Proposé par Sr Maxine Pohlman, SSND, directrice, Centre d'apprentissage écologique La Vista


La perte de biodiversité sur notre planète est encore plus urgente que la crise climatique mais moins connue, mettant en danger les personnes, la faune et les générations futures. Les scientifiques rapportent qu'un million d'espèces sont en danger d'extinction dans les décennies à venir. Des mesures urgentes doivent être prises dès maintenant pour inverser la perte massive de plantes, d'insectes et d'autres créatures dont nous dépendons pour un climat stable, des approvisionnements alimentaires durables et des services de pollinisation essentiels. 

Nous pouvons tous aider en participant à Projets de science citoyenne directement dans nos zones locales. Les projets comprennent l'observation de la faune, la mesure de la luminosité du ciel nocturne, la surveillance de la qualité de l'eau, le comptage des oiseaux, la surveillance des nids d'oiseaux et bien d'autres. Visiter le Site Web National Geographic pour avoir des idées. Vous travaillerez avec des milliers d'autres volontaires et scientifiques pour collecter et partager des données importantes dans une base de données mondiale.

Rendez-vous sur Site Web National Geographic participer.

Photos courtoisie, Unsplash.

 


Présentation du Lavista Learning Garden 17 Juin 2020


Jardin d'apprentissage oblat à Godfrey, IL

INFORMATIONS D'ARRIÈRE-PLAN

Depuis sa création en 2001, Centre d'apprentissage écologique La Vista a enseigné que la façon dont nous mangeons détermine, dans une large mesure, la façon dont nous prenons soin de la création. C'est pourquoi nous nous sommes alignés sur le jardin soutenu par la communauté de La Vista pendant 15 ans. Depuis la fin de ce projet en 2019, nous avons créé Le Vista Learning Garden sous l'égide de l'Oblate Ecological Initiative.

MISSION

Le Jardin d'apprentissage sera un modèle et un lieu de rassemblement pour les novices et les participants de la région pour apprendre et pratiquer:

  • compétences en jardinage durable comme la création d'un plan de jardin préparation du sol organique et fertilisation rotation des cultures choix des légumes et de leur période de plantation méthodes de récolte des légumes culture d'arbres fruitiers propagation de fleurs indigènes une variété de méthodes de compost
  • élever et prendre soin des poulets
  • apiculture d'arrière-cour
  • cuisine et nutrition
  • ustensiles de cuisine sculptés à la main
  • Décorations de jardin recyclées bricolage

LE PERSONNEL

Vernon DePauw est notre chef jardinier et enseignant. Il est un sculpteur sur bois de renommée nationale ainsi qu'un jardinier d'arrière-cour, un aviculteur et un apiculteur. Vernon est présentateur au Learning Center depuis plusieurs années. Vernon est fidèlement soutenu par sa femme Kathy qui est également bénévole.

[Des novices avec un poulailler qu'ils ont peint. Il a été remodelé par Vernon.]

Soeur Maxine collabore avec Vernon pour planifier, organiser, annoncer et exécuter des programmes.

Bénévoles - Un petit groupe de bénévoles apportent leurs compétences.

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien, à l'encouragement et à l'aide de Seamus Finn, OMI, et OMI Novitiate Leadership: Pat McGee, Frank Kuczera et des tours Humphrey Milimo.

[Novices et Vernon avec des ruches construites par Vernon et peintes par des novices.]


Yale Scholar prononce une allocution lors de la journée de réflexion sur «Laudato SI» à Belleville Sanctuaire de Notre-Dame des Neiges 2 mai, 2018

(Initialement publié sur www.omiusa.org)

Merci à Sr Maxine Pohlman, SSND, Directrice du La Vista Ecological Learning Ctr.


Le samedi 10 avril, 21, Mary Evelyn Tucker, Ph.D., a prononcé le discours principal lors d'une conférence tenue au sanctuaire national de Notre-Dame des Neiges, à Belleville, en Illinois. Notre Terre Sacrée, Notre Maison Commune. Mme Tucker est maître de conférences et chercheuse à l'Université Yale, où elle a été nommée à l'École des sciences forestières et environnementales ainsi qu'à l'École de théologie et au Département d'études religieuses. Cet événement est le deuxième d'une série consacrée à l'étude et la mise en œuvre de l'encyclique historique sur l'écologie du pape François, Laudato Si '.

Dr Mary Evelyn Tucker de l'Université Yale s'adresse à la foule au Sanctuaire de Notre-Dame des Neiges

Selon Sœur Maxine Pohlman, SSND, directrice du Centre d'apprentissage écologique La Vista, qui a coparrainé l'événement, «Les participants ont été inspirés par l'enthousiasme du Dr Tucker, qui a partagé son appréciation de l'encyclique papale. Laudato Si'». Elle nous a aidés à prendre conscience de son importance dans la tradition catholique des encycliques sociales ainsi que de son influence mondiale et de son impact au-delà du catholicisme. En tant que leader dans le domaine émergent de la religion et de l'écologie, elle a pu unir les deux en nous guidant à travers le contenu du document.

Tout au long de sa présentation, le Dr Tucker a loué le pape François pour son leadership et son appel à l'action: «La spiritualité de François dans l'encyclique est claire: elle commence avec la Terre Mère, le Cantique du Frère Soleil et Soeur Moon, Bonaventure le chemin de l'esprit vers Dieu passe par le monde naturel ... et une grande partie de ceci est une action évocatrice ... nous cherchons de l'énergie renouvelable, l'énergie de renouvellement que nous recherchons est l'énergie de l'esprit. Pour renouveler la face de la terre. Et c'est là que les communautés religieuses, les sensibilités spirituelles et la force morale feront la différence. "

(GD) Sr. Maxine Pohlman, SSND, Dr. Mary Evelyn Tucker

Après le discours d'ouverture, les participants se sont séparés pour des séances en petits groupes, l'une par Sr. Cheryl Kemner, OSF et Nicole Heerlein de Franciscans for Earth: «Le défi de la technologie et un style de vie simple», une autre mettant en vedette Sr. Maxine Pohlman, SSND, directrice de Centre d'apprentissage écologique La Vista: «Backyard Revolution», «Care for the Earth; Care for the Poor »par Sr. Connie Probst, OSF - Co-Directrice, St. Anthony's Food Pantry, et« Que peuvent faire ma paroisse et ma famille? » par Jamie Hasemeier de la paroisse Holy Redeemer. De plus, le Dr Tucker a organisé une session en petits groupes pour les religieuses.

L'événement, qui a attiré des gens de 100 a couru de 9 AM à midi au Sanctuaire de Notre-Dame des Neiges. La journée a été coparrainée par: Sanctuaire national de Notre-Dame des Neiges; Apprentissage écologique La Vista Centre; les sœurs franciscaines de Notre-Dame du Perpétuel Secours et les soeurs de l'école de Notre Dame.

 

retourner en haut