OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
News
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Archives des actualités »Questions


Faire en sorte que la migration fonctionne pour tous: le pacte mondial pour une migration sûre, régulière et ordonnée Août 16th, 2018

Soumis par le fr. Daniel LeBlanc, OMI

Le 13 juillet, lors de son discours d’ouverture du premier dialogue multipartite en marge des premières négociations intergouvernementales sur le pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les migrations, Mme Louise Arbour, a fait la Argument suivant: «À long terme, les preuves sont claires: les avantages de la migration dépassent largement les défis. Et sans une compréhension claire de la migration, des récits négatifs entourent les migrants. «Nous ne devons pas laisser les récits politiques xénophobes sur la migration fausser nos objectif de renforcer la coopération internationale en matière de migration. "Elle a également souligné que" ce n’est qu’avec des faits et un contexte que nous pouvons avoir une discussion respectueuse et réaliste sur les migrations, qui repoussent les nombreux récits inexacts et négatifs gains politiques et politiques malavisées. "

L'afflux massif de réfugiés / migrants de certains pays du Moyen-Orient et d'Afrique entre l'Europe et le 2014 - 2016, suite à l'escalade des conflits et aux défis sociopolitiques et économiques dans ces régions, a suscité une inquiétude mondiale énorme de certains pays européens. L’Assemblée générale des Nations Unies (AGNU) a répondu à la situation en convoquant un sommet de haut niveau sur les mouvements massifs de réfugiés et de migrants en septembre 2016. À la fin du sommet, l’AGNU a adopté une résolution 71 / 1, également connue sous le nom de Déclaration de New York (NYD). Selon l'AGNU, la Déclaration de New York "exprime la volonté politique des dirigeants du monde de sauver des vies, de protéger les droits et de partager les responsabilités à l'échelle mondiale". pour la migration et les réfugiés sûrs, ordonnés et réguliers par 2018.

Assemblée générale de l'ONU

Alors que les travaux sur le Pacte mondial pour les réfugiés étaient en grande partie coordonnés par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés À Genève, le processus de négociation du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières était strictement dirigé par l'État et facilité par le Représentant permanent de la Suisse et du Mexique auprès de l'Organisation des Nations Unies. Après de nombreuses consultations multipartites et six mois intenses de négociations intergouvernementales, les États membres ont document convenu sur 13th Juillet 2018. Le convenu Les documents négociés pour le pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et pour les réfugiés seront adoptés par l'Assemblée générale des Nations Unies au début décembre 2018, à Marrakech, au Maroc. Une fois adopté, le pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière sera le premier cadre mondial sur la gouvernance des migrations.

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Dans ses remarques à l'issue des négociations, la secrétaire générale adjointe des Nations unies, Mme Amina Mohammed, a félicité les États membres pour rester dans le processus malgré ce qu'elle a noté, "certains problèmes profonds que la migration soulève tels que la souveraineté des États et les droits de l'homme; ce qui constitue le mouvement volontaire; la relation entre développement et mobilité; et comment soutenir la cohésion sociale."Mme Mohammed a souligné que"Ce pacte démontre le potentiel du multilatéralisme: notre capacité à nous rassembler sur des questions qui exigent une collaboration mondiale - aussi compliquées et controversées soient-elles."Tous les États membres de l’ONU ont participé aux négociations intergouvernementales pour une migration sûre, ordonnée et régulière, à l’exception des États-Unis d’Amérique et de la Hongrie.

Lire la suite: Document final intergouvernemental négocié et convenu du Pacte mondial pour une migration sûre, ordonnée et régulière; https://bit.ly/2LP0ycL

Le Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants 2016: https://bit.ly/2bqPpvC

La déclaration de New York: https://bit.ly/2o9ItXe


Août 9 est la Journée internationale des peuples autochtones du monde Août 3rd, 2018

TCette journée est célébrée chaque année dans le monde et au siège des Nations Unies à New York, en réunissant des organisations de peuples autochtones, des agences des Nations Unies, des États membres, la société civile, des universités et le grand public. Le thème de cette année est “Migration et mouvement des peuples autochtones."Le thème 2018 se concentrera sur la situation actuelle des territoires autochtones, les causes profondes des migrations, les mouvements et déplacements transfrontaliers, avec un accent particulier sur les peuples autochtones vivant dans les zones urbaines et au-delà des frontières internationales.

On estime que 370 millions d'indigènes vivent dans les pays 90. Ils représentent moins de 5 pour cent de la population mondiale, mais représentent 15 pour cent des plus pauvres. Ils parlent une écrasante majorité des langages 7,000 estimés dans le monde et représentent différentes cultures 5,000.

Pour en savoir plus sur cette visite internationalee Site de l'ONU.

Visiter le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA) page pour télécharger le programme d’événement et les messages clés.

Le père Daniel LeBlanc, OMI, anime une manifestation parallèle des ONG au 17e Forum permanent des Nations Unies sur les questions autochtones

Mission oblate avec les peuples autochtones

Peuples autochtones: un peuple avec un passé, une histoire et une culture


Journée de la paix 2017: Ensemble pour la paix: Respect, sécurité et dignité pour tous Octobre 6th, 2017

Thème de la Journée de la paix 2017: Ensemble pour la paix: respect, sécurité et dignité pour tous

Septembre 21 de chaque année a été observé comme Journée internationale de la paix. La Journée mondiale de la paix qui a été créée à 1981 par une résolution des Nations Unies est conçue pour fournir une date mondiale partagée pour que toute l'humanité s'engage pour la paix au-dessus de toutes les différences et contribue à construire une culture de paix. Le thème de la Journée mondiale de la paix 2017 est «Ensemble pour la paix: respect, sécurité et dignité pour tous». Ce thème reflète l'esprit de la ENSEMBLE campagne, une initiative mondiale lancée au cours de Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants sur 19 September 2016 par le système des Nations Unies en partenariat avec ses États membres 193 et toutes les parties prenantes en faveur de la diversité, de la non-discrimination et de l'acceptation des réfugiés et des migrants.

Voici le message du Secrétaire général de l'ONU sur la Journée mondiale de la paix 2017;

«En cette Journée internationale de la paix, nous réfléchissons au prix cruel de la guerre. Écoles en ruine. Hôpitaux bombardés. Familles brisées. Réfugiés en quête d'espoir. Pays en crise. Les Nations Unies sont nées d'une terrible guerre mondiale. Notre mission est de travailler pour la paix - chaque jour et partout. Aucun intérêt de groupe, ambition nationale ou différence politique ne devrait être autorisé à mettre la paix en péril.

En cette journée internationale, nous appelons à un cessez-le-feu global. Nous ne devons jamais cesser d'exiger que cesse le conflit armé. La paix est le droit et le désir de tous.

C'est la base du progrès et du bien-être - des enfants heureux, des communautés florissantes et des pays pacifiques et prospères. Engageons-nous à travailler ensemble - aujourd'hui et tous les jours - pour la paix que nous souhaitons tous et méritons. "

Regardez le message de l'UNSG sur la Journée mondiale de la paix 2017: http://bit.ly/2x2eDsY

Regardez le PeaceChannel: http://bit.ly/2cRy3Zj


Fr. Seamus Finn commente les normes d'affaires de Wells Fargo Décembre 12th, 2016

frseamusiccrwellsfargo

Les membres de l'ICCR continuent à presser Wells Fargo d'aborder les dimensions éthiques de leur vision et de leurs valeurs et de renforcer une culture qui donne la priorité au vrai service à la clientèle et au bien commun en tant que priorités.

Sr Nora Nash OSF et le père Séamus Finn OMI parlent à L'éthique des affaires sur ce que Wells Fargo doit faire. http://business-ethics.com/2016/12/10/where-wells-fargo-goes-from-here/


Festival de la doctrine sociale: "Collaboration multi-acteurs" Décembre 8th, 2016

Par le fr. Séamus Finn, OMI

festivalofsocialdoctrine4"Au milieu des gens" était la perspective d'organisation utilisée pour rassembler plus de participants 500 au Festival de Doctrine Sociale à Vérone en Italie le week-end dernier. Des chefs de petites entreprises, des responsables d'églises et des membres du gouvernement étaient représentés au festival, de même que de nombreux représentants des associations religieuses et de la société civile. Ils ont présenté certains des projets très réussis qui continuent à évoluer sur les coopératives et les coopératives de crédit et ont fonctionné pendant des années et ont présenté des idées novatrices et des approches à l'application de l'enseignement social catholique aux entreprises et au secteur sans but lucratif. L'encyclique Laudato Sí fourni la motivation pour les participants et la stimulation pour les discussions, les panels et les ateliers.

Dans son message au festival, le Pape François revient sur le thème de la «rencontre» en encourageant ceux qui sont rassemblés à s'ouvrir à la grande diversité des peuples qui composent le tissu de l'humanité. "Quand vous êtes avec les gens, vous voyez l'humanité: n'existe jamais que la tête, existe toujours aussi le coeur. Il y a plus de substance et moins d'idéologie. Pour résoudre les problèmes des gens, vous devriez commencer par le bas, avoir les mains sales, avoir de la valeur, écouter le dernier ".

Dans l'atelier que j'ai présenté avec l'évêque Moses Hamugonole du diocèse de Monze festivalofsocialdoctrine2en Zambie, on nous a demandé de partager quelques idéesn l'engagement des églises avec les compagnies minières et spécifiquement en Zambie. Nous avons apporté notre contribution à l'appel au dialogue multipartite qui est encouragé dans Laudati Sí et la décision de la conférence épiscopale zambienne d'avril 2016 de convoquer une conférence sur comment l'industrie minière et l'agriculture peuvent contribuer au développement durable.

Nous avons rappelé que l'industrie extractive représentée par les PDG de nombreuses grandes sociétés minières avait demandé une conversation soutenue et structurée avec le Vatican par le biais du Conseil pontifical «Justice et paix». Cette conversation a commencé par mettre l'accent sur la mauvaise réputation de l'industrie minière dans de nombreuses communautés et régions et s'est efforcée d'explorer comment le secteur pourrait être un partenaire plus constructif dans la promotion du développement. C’est ainsi que sont nés à Rome en septembre les Journées de réflexion 2013, suivies de Journées de conversations courageuses entre les principales parties prenantes qui se sont réunies quatre fois au cours des trois années écoulées avec d’autres initiatives lors de manifestations nationales et régionales.

festivalofsocialdoctrine1Une question primordiale qui a été réitérée dans Laudato Sí concerne les mécanismes appropriés et les moyens durables de cultiver l'abondance des ressources naturelles dans notre «maison commune» qui nous ont été confiés et promis également de soutenir les générations futures. Cela inclut à la fois les ressources à la surface de la terre ainsi que celles situées sous la surface. Comment structurons-nous l'exploration et l'utilisation de ces ressources de base de manière à laisser derrière nous une planète habitable?

Nous avons ensuite discuté du rôle et de la responsabilité de chaque partie prenante et de leur contribution à un développement approprié et durable, conscient des multiples crises telles que la pauvreté, le chômage des jeunes, les migrations, la destruction de l'environnement, la détérioration des infrastructures et la violence. à travers le monde? Pour les entreprises et les fondations, cela doit aller au-delà de la philanthropie, mais être intégré dans leurs modèles et opérations commerciales et dans leurs philosophies d'investissement. Pour les gouvernements et les dirigeants politiques, cela requiert l'exercice de leur autorité pour la promotion du bien commun qui inclut la protection de «notre maison commune».

«Je lance un appel urgent, puis à un nouveau dialogue sur la manière dont nous façonnons l'avenir de notre planète. Nous avons besoin d'une conversation qui implique tout le monde, car le défi environnemental auquel nous sommes confrontés et ses racines humaines nous concernent et nous concernent tous »(no.14)


Les Missionnaires Oblats vous souhaitent un Avent Bénie et Noël Décembre 6th, 2016

omiadvent2016

retourner en haut