OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
À propos de nous: Récits: Travailler avec les peuples autochtones
Traduire cette page:

Mission auprès des peuples autochtones d'Amérique latine

De: Loudeger Mazile, OMI

Conseiller général pour l'Amérique latine

Les peuples autochtones sont aussi nombreux et variés que les pays d'Amérique latine où ils sont les premiers habitants. Il n'y a qu'un mot pour décrire leur condition: la misère. Les nations autochtones sont considérées comme des citoyens de seconde zone dans leur propre patrie - quelle contradiction! C'est la réalité, à l'heure actuelle, des nations autochtones d'Amérique latine. Ils sont, avec les Afro-Américains, les visages visibles de la pauvreté sur le continent. Cette pauvreté est le fruit de plus de cinq cents ans d'exploitation, de discrimination et d'exclusion à tous les niveaux.

Le "réveil" des masses indigènes est symbolisé par la prise du pouvoir politique en Equateur et en Bolivie par les candidats indigènes. C'est l'aboutissement d'un lent et long processus de formation et de «conscientisation» auquel les Oblats ont participé. Dans divers pays d'Amérique latine, les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée ont continué à aider les peuples autochtones, en particulier dans l'évangélisation qui restaure leur dignité, respecte leurs cultures et traditions, et organise les masses indigènes dans divers groupes et associations pour défendre leur base. droits de l'homme.

Au Paraguay, première «chute de terre» en Amérique latine, les Oblats ont aidé les peuples autochtones à s'éduquer dans leur propre langue. Ils ont transcrit leur langue maternelle dans une orthographe qui est encore utilisée aujourd'hui dans le pays.

En Bolivie, la mission d'OMI auprès des populations autochtones consiste en la formation et la conscientisation. Ils aident également à la création d'associations et de syndicats qui aideront les masses à défendre leurs droits humains. Ce travail est particulièrement facilité par un réseau de radio communautaire qui, au fil des ans, a donné une voix aux «campesinos» pauvres et aux travailleurs des mines.

Au Pérou, au milieu des persécutions et du massacre des populations indigènes par les rebelles et l'armée régulière, dans les zones les plus éloignées du pays, les Oblats ont pris leur parti pour les aider à se défendre et dénoncer les abus contre les victimes. Cette aide est également étendue aux personnes qui ont cherché refuge dans la ville. Les Oblats ont aidé à placer un manteau de protection pour soutenir les populations autochtones dans un environnement hostile et étranger.

Au Mexique, les Oblats offrent aux peuples autochtones des possibilités de s'instruire et d'accéder aux services de santé de base. Grâce à une campagne de solidarité menée par des membres plus éclairés de la communauté, ils sont en mesure de construire des écoles et des cliniques qui donnent libre accès aux services de santé avec l'aide de volontaires médicaux amis des Oblats.

Que ce soit au Paraguay, en Bolivie, au Pérou ou au Mexique, les missions OMI avec les peuples autochtones sont nombreuses et variées. L'évangélisation s'accompagne toujours d'une auto-organisation vers l'éducation et la conscientisation des masses - à la fois en respectant leurs cultures et leurs traditions et en défendant leurs droits humains fondamentaux.

Aujourd'hui, les Oblats peuvent être fiers du fruit de leur travail. Avec d'autres missionnaires et avec les peuples autochtones d'Amérique latine, ils affirment progressivement et sans équivoque la lutte des peuples autochtones pour la revendication de leurs droits à tous les niveaux, en particulier dans la sphère politique. Sans doute, ce "réveil" politique et social est le prélude à la disparition de la misère en Amérique latine.

Grâce à Oblate Communications, le site officiel des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée pour avoir partagé cette histoire.

retourner en haut