OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Combattre le trafic et l'esclavage liés aux événements olympiques!

15 Juin 2012

Cet été, Londres accueillera un nombre estimé de 5 millions de visiteurs alors que les yeux de millions de personnes dans le monde seront formés sur les meilleurs athlètes du monde aux Jeux Olympiques 2012. Les Jeux Olympiques sont une opportunité pour les citoyens du monde de s'unir pour célébrer le meilleur de l'esprit humain: dévouement et discipline, compréhension mutuelle, fair-play et solidarité

Mais ils exposent aussi un côté sombre de la nature humaine: les événements sportifs internationaux et les nombreux publics qu'ils représentent sont aussi des lieux potentiels d'exploitation des citoyens les plus vulnérables du monde par la pratique déplorable du trafic humain et de l'esclavage moderne.

S'il vous plaît prendre des mesures aujourd'hui! Signez la pétition ICCR sur Change.org demander aux dirigeants du Comité International Olympique "de prendre les mesures nécessaires pour traiter et éliminer la traite des êtres humains et l'esclavage moderne en adoptant des exigences fortes pour les sponsors, les fournisseurs et les entreprises de construction".

La pétition dit: «Nous recommandons de créer des lignes directrices claires pour les partenaires commerciaux couvrant le cycle de vie complet du projet des Jeux olympiques, y compris:

  • Adopter une politique interdisant la traite et l'esclavage
  • Effectuer des évaluations des risques réels et potentiels de traite des êtres humains
  • Intégrer les évaluations dans les programmes de surveillance et de surveillance
  • Former le personnel clé sur la façon d'identifier et d'éradiquer les différentes formes de trafic
  • Signaler publiquement les progrès en utilisant le Supplément sectoriel d'organisation des événements de la Global Reporting Initiative

retourner en haut