OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Saint-Père dénonce la traite des êtres humains pour exploitation sexuelle et prélèvement d'organes

27 avril 2012

Le Saint-Père a écrit un message pour le septième congrès mondial sur la pastorale du tourisme, qui a débuté en avril 23 dans la ville mexicaine de Cancún. Le message est adressé au Cardinal Antonio Maria Veglio, président du Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes, et à Mgr Pedro Pablo Elizondo Cardenas LC, prélat de Cancun-Chetumanl.

"Tourisme", écrit le pape dans la version anglaise de son message, "comme d'autres réalités humaines, est appelé à être éclairé et transformé par la Parole de Dieu. ... le tourisme, avec les vacances et le temps libre, est une occasion privilégiée de renouveau physique et spirituel; elle facilite le rapprochement de personnes de différents milieux culturels et offre l'opportunité de se rapprocher de la nature et donc d'ouvrir la voie à l'écoute et à la contemplation, à la tolérance et à la paix, au dialogue et à l'harmonie au sein de la diversité.

"Voyager reflète notre être comme" homo viator "; en même temps, il évoque cet autre voyage plus profond et plus significatif que nous sommes appelés à suivre et qui conduit à notre rencontre avec Dieu. Voyager, qui nous offre la possibilité d'admirer la beauté des peuples, des cultures et de la nature, peut conduire à Dieu et être l'occasion d'une expérience de foi, "car de la grandeur et de la beauté des choses créées vient une perception correspondante de leur Créateur" .

"D'un autre côté, le tourisme, comme toute réalité humaine, n'est pas exempt de dangers ou de dimensions négatives. Nous nous référons aux maux qui doivent être traités d'urgence puisqu'ils piétinent les droits de millions d'hommes et de femmes, en particulier parmi les pauvres, les mineurs et les handicapés. Le tourisme sexuel est l'un des plus abjects de ces déviations qui dévastent moralement, psychologiquement et physiquement la vie de tant de personnes et de familles, et parfois de communautés entières. La traite des êtres humains à des fins d'exploitation sexuelle ou de prélèvement d'organes ainsi que l'exploitation de mineurs, abandonnés aux mains de personnes sans scrupules et victimes d'abus et de tortures, se produisent malheureusement souvent dans le contexte du tourisme. Cela devrait amener tous ceux qui sont engagés pour des raisons pastorales ou qui travaillent dans le domaine du tourisme, et toute la communauté internationale, à accroître leur vigilance et à prévoir et s'opposer à de telles aberrations ".

"Je voudrais souligner trois domaines qui devraient recevoir toute l'attention de la pastorale du tourisme. Premièrement, nous devons faire la lumière sur cette réalité en utilisant l'enseignement social de l'Église et promouvoir une culture de tourisme éthique et responsable, de manière à respecter la dignité des personnes et des peuples, être ouverte à tous, être juste, durable et écologique. La jouissance du temps libre et des vacances régulières sont une opportunité aussi bien qu'un droit. L'Eglise, dans sa propre sphère de compétence, s'engage à continuer à offrir sa coopération, afin que ce droit devienne une réalité pour tous, en particulier pour les communautés moins fortunées.

"Deuxièmement, notre action pastorale ne doit jamais perdre de vue la" via pulchritudinis "," la voie de la beauté ". Beaucoup de manifestations du patrimoine religieux historique et culturel sont "des voies authentiques vers Dieu, la Beauté Suprême. ... Il est important d'accueillir les touristes et de leur offrir des visites bien organisées, dans le respect des lieux sacrés et de l'action liturgique, dont beaucoup de ces œuvres ont vu le jour et qui continue d'être leur objectif principal.

"Troisièmement, l'activité pastorale dans le domaine du tourisme devrait prendre soin des chrétiens qui apprécient leurs vacances et leur temps libre de manière à contribuer à leur croissance humaine et spirituelle. Vraiment c'est "un moment approprié pour laisser le corps se détendre ... afin de grandir dans une relation personnelle avec le Christ" ".

"La nouvelle évangélisation, à laquelle tous sont appelés, nous oblige à garder à l'esprit et à faire bon usage des nombreuses occasions que le tourisme nous offre de présenter le Christ comme la réponse suprême aux questions fondamentales de l'homme moderne".

retourner en haut