OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Priez pour des élections pacifiques au Congo

Novembre 15th, 2011

Prier pour la paix au Congo

En novembre 28, la République démocratique du Congo (RDC) organisera des élections. Une délégation d'évêques catholiques de la Conférence catholique du Congo s'est récemment rendue à Washington pour exhorter la communauté internationale à augmenter le nombre d'observateurs internationaux surveillant les prochaines élections et à veiller à ce que les minéraux et les ressources de la RDC ne soient pas utilisés à des fins illicites. Les élections sont vivement disputées, les candidats au 11 se disputant la présidence et près de 19,000 à certains sièges au Parlement 500. Il y a 32 millions d'électeurs éligibles dans le pays.

Quarante et une organisations confessionnelles, humanitaires et des droits de l'homme ont publié un communiqué de presse en octobre, exprimant leur inquiétude face au niveau élevé de tension politique et à la détérioration de la situation sécuritaire. Ils ont appelé tous les acteurs congolais et internationaux concernés à prendre d'urgence des mesures pour prévenir la violence électorale, mieux protéger les civils et garantir des élections crédibles, libres et équitables. Parmi ceux qui ont signé le communiqué de presse, il y a le Réseau Foi et Justice Afrique-Europe (AEFJN) dont les membres sont pour la plupart des Instituts religieux ou missionnaires catholiques travaillant en Afrique et en Europe. Les Missionnaires Oblats sont membres de l'AEFJN. En outre, les Missionnaires Oblats ont une présence significative en République Démocratique du Congo où ils travaillent dans les paroisses, l'éducation et opèrent des projets de développement.

Lire le communiqué de presse complet (PDF) des ONG qui s'inquiètent de la détérioration de la situation sécuritaire en RDC et appellent à l'action.

retourner en haut