OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Les oblats à la conférence internationale sur l'exploitation minière et l'Église en Amérique latine

Juin 22nd, 2011

Les Oblats de Bolivie, du Pérou et des États-Unis ont participé à une conférence internationale sur les industries extractives axée sur «le problème des ressources naturelles en Amérique latine et la mission de l'Église». La conférence était organisée et parrainée par le Département Justice et Solidarité du CELAM (Conférence épiscopale d’Amérique latine) et MISEREOR dans un centre de retraite à Chaclacayo - Lima - Pérou, en juin 14 - 16 2011.

Roberto Carrasco Rojas OMI, Edgar Nolasco OMI de la mission oblate de St Clothilde au Pérou, Gilberto Pauwels OMI d’Oruro en Bolivie et Séamus Finn OMI du bureau de l’USP JPIC à Washington DC ont rejoint plus de participants 70 du diocèse et des communautés situées sur le même territoire. l’extraordinaire expansion des industries extractives en Amérique latine.

Les industries extractives, y compris les industries minière et pétrolière, subissent de nouvelles pressions pour répondre à la demande mondiale croissante en minéraux et en énergie. La flambée des prix des produits de base tels que l'or est également un facteur important de la demande croissante de métaux précieux et rares. Le développement de nouvelles technologies et de nouveaux procédés d'exploration et d'extraction a permis aux entreprises minières et pétrolières de pénétrer plus profondément dans des zones auparavant inaccessibles. Cette pénétration les a mis en contact et en conflit avec des communautés et des zones auparavant épargnées par leurs activités, en particulier celles des peuples autochtones.

Des personnes de tous les niveaux des régions et des communautés, y compris les évêques, les prêtres, les religieux, les autochtones et les campesinos, ont partagé leurs expériences au cours des journées d'ouverture de la conférence. Celles-ci comprenaient les grandes souffrances, la destruction des moyens de subsistance et les conflits qui font désormais partie de leur vie quotidienne à la suite de cette incursion accrue dans les industries extractives. Les pays touchés comprennent la Bolivie, le Pérou, le Chili, le Guatemala et la Colombie. Les prochaines étapes comprendront une analyse des contributions de la séance d’ouverture, qui sera suivie de propositions et de recommandations d’actions.

Le séminaire était organisé dans le but de trouver un moyen de situer les défis de l’industrie extractive dans la mission de l’église, le peuple de Dieu, en toute connaissance de l’état actuel de ce type d’industrie dans ses dimensions globales et social, caractère politique, écologique et économique de ses conséquences; partant d'une réflexion théologique doctrinale qui guidera la conception de certaines lignes d'action pastorale.

retourner en haut