OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Les expulsions d'immigrants haïtiens devraient être interrompues

Avril 1st, 2011

Le Département de la sécurité intérieure (DHS) a repris les déportations vers Haïti, une évolution qui nous préoccupe profondément. Les déportations font peser une charge inutile sur Haïti, qui lutte toujours pour se remettre du séisme dévastateur de janvier 2010. La reconstruction se poursuit dans le pays, mais à un rythme très lent, des centaines de milliers de personnes vivant toujours dans des villes-tentes. Ce qui est pire, c’est que les prisons d’Haïti, où le gouvernement haïtien détient habituellement des expulsés, sont notoires pour le traitement inhumain qu’elles ont réservé aux détenus.

Les déportations des États-Unis vers Haïti ont été arrêtées pour des raisons humanitaires lorsque le séisme a dévasté Haïti. Le mois de janvier 20, 2011, les États-Unis ont repris les déportations vers Haïti, déportant un nombre estimé de 27 d'origine haïtienne avec un casier judiciaire. L'un d'entre eux est déjà décédé en prison des suites de symptômes semblables à ceux du choléra.

Le Comité sur la migration de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (USCCB) a exprimé sa profonde opposition à la récente reprise des déportations, citant la lente récupération du tremblement de terre, la récente épidémie de choléra et la crainte que cela ne transmette le mauvais message au peuple haïtien, qui compte sur le soutien à long terme des États-Unis pour se remettre du séisme.

Prendre des mesures dès maintenant. Dites au président Obama et à la secrétaire Napolitano que ce n'est pas le moment de déporter des Haïtiens vers Haïti.

retourner en haut