OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Une grande victoire pour le Congo et la transparence des industries extractives dans le projet de loi de réforme financière américain

Juillet 16th, 2010

OUKBS-UK-FINANCEMENT-RÉGLEMENTATIONEn Juillet 15, le Sénat des États-Unis a voté 60-39 pour approuver la réforme de Dodd-Frank Wall Street et la Loi sur la protection des consommateurs. Le président Obama devrait signer la mesure la semaine prochaine. Alors que le texte de la loi sur la réforme financière remplit plus que les pages 2,300, les nombreuses règles et réglementations nécessaires à sa mise en œuvre n'ont pas encore été rédigées. Ce travail des régulateurs américains devrait prendre des mois, voire des années.

La législation incluait une disposition importante obligeant les compagnies énergétiques et minières à divulguer le montant qu'elles paient aux pays étrangers et au gouvernement américain pour le pétrole, le gaz et les minerais. La disposition, basée sur le Loi sur la sécurité énergétique par la transparence (S. 1700), obligera les sociétés inscrites auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) américaine à divulguer les paiements versés à des gouvernements étrangers pour le développement commercial du pétrole, du gaz naturel et des minéraux. Cette divulgation s’appliquera à toutes les entreprises qui déposent des demandes auprès de la SEC, quel que soit leur siège, ce qui signifie que la plupart des principales industries extractives du monde seraient visées par cette loi. Merci aux sénateurs Dick Lugar (R-Indiana) et Ben Cardin (D-Maryland) d’avoir assuré que cette disposition était intégrée à la législation. La loi établira une nouvelle norme internationale pour la transparence dans l'industrie extractive.

L'inclusion de l'amendement minier dans le conflit congolais dans la loi de réforme financière constitue une autre victoire importante, en particulier pour le peuple de la République démocratique du Congo, les groupes confessionnels et les défenseurs des droits de l'homme. Cette disposition est basée sur le Acte minéral relatif aux conflits au Congo 2009 (S.891) et obligera les entreprises à indiquer si elles achètent des minerais de conflit en République démocratique du Congo ou dans des pays voisins. Les entreprises devront également faire rapport sur les mesures prises pour exclure les sources de conflit de leurs chaînes d'approvisionnement. Ces rapports seront soutenus par des audits indépendants.

La mesure relative aux minéraux de conflit impose au département d’État des États-Unis d’élaborer une carte des mines contrôlées par les milices opérant dans la région minière et d’élaborer un plan détaillé pour faire face au problème. Félicitations aux sénateurs Christopher Dodd (D-CT), Sam Brownback (R-KS), Dick Durbin (D-IL), Russ Feingold (D-WI) et les représentants Jim McDermott (D-WA), Howard Berman (D -CA), et Barney Frank (D-MA), ainsi que de nombreux autres membres remarquables du Congrès, qui méritent des éloges particuliers pour avoir dirigé cette bataille au cours des deux dernières années.

Le président Obama signera le projet de loi sur la réforme et la protection du consommateur Dodd Frank la semaine prochaine. À compter de ce jour, la Securities and Exchange Commission disposera de neuf mois pour élaborer un règlement d'application de la nouvelle loi. Il appartiendra à tous - en particulier aux groupes confessionnels, aux défenseurs de la communauté et aux groupes de défense des droits de l'homme - de veiller à ce que ces réglementations soient aussi strictes que possible.

retourner en haut