OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

La Cour suprême du Chili confirme le droit des autochtones à l'utilisation de l'eau

Décembre 4th, 2009

La Cour suprême du Chili a rendu une décision unanime garantissant un flux continu d'eau vers deux communautés indigènes du pays. La Cour a invoqué la Convention 169 de l'OIT. La décision pourrait avoir de lourdes conséquences pour l'industrie minière chilienne

La décision historique sur les droits indigènes sur l'eau était dans une affaire qui opposait les communautés Aymara de la Région I à Agua Mineral Chusmiza, une entreprise qui cherche à vendre et à vendre de l'eau douce à une source utilisée historiquement par les résidents autochtones Aymara.

Le tribunal a statué à l'unanimité en faveur de l'octroi d'un débit d'eau de 9 litres par seconde aux communautés de Chusmiza et Usmagama. Il a appliqué la Convention 169 de l'Organisation internationale du travail (OIT), une agence des Nations Unies qui a reçu le prix Nobel de la paix à 1969. Le différend juridique s'est aggravé pendant les années 14 et se concentre sur les droits d'eau communautaires dans l'un des déserts les plus secs de la planète.

Une histoire dans le Santiago Times citait Luis Carvajal, directeur des communautés Aymara, qui décrivait la joie ressentie par les membres de la communauté en apprenant la décision: "Nous avons pleuré, chanté, je ne peux pas le décrire ... c'est l'histoire, un énorme précédent faire en sorte que l'eau ne soit pas enlevée aux autres communautés. "

Lire l'histoire complète ici…

retourner en haut