OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

La Loi sur le commerce des minerais de conflit 2009 est présentée à la Chambre des représentants des États-Unis

Novembre 20th, 2009

P1010231

Les Oblats visitent un camp de réfugiés de guerre en RDC

Le 10 novembre, 19, la Chambre des représentants des États-Unis a présenté Conflict Minerals Trade Act de 2009. Le projet de loi a été présenté par le député Jim McDermott (D-Washington), avec le co-parrainage de Barney Frank (D-Massachusetts) et Frank Wolf (R-Virginie). Une coalition d'organisations confessionnelles et d'organisations internationales à but non lucratif soucieuses des conflits issus de l'extraction minière est encouragée par cette action du Congrès. Le projet de loi a également reçu le soutien de divers intervenants de l'industrie électronique. Cependant, pour que ce projet de loi devienne une réalité, vous devez demander à votre représentant au Congrès de coparrainer la Loi sur le commerce des minerais du conflit de 2009 (HR 4128). Trouvez votre représentant sur le site House.gov.

La loi sur le commerce des minerais de conflit de 2009 (HR 4128) exigerait une plus grande transparence et une plus grande responsabilisation de la part de l’exploitation des minéraux de conflit au cœur de la guerre dans l’est du Congo. Des minéraux tels que le minerai d'étain (cassitérite), la tantalite (coltan), le tungstène et l'or sont utilisés dans les appareils électroniques tels que les téléphones portables, les ordinateurs portables et les lecteurs MP3. Les bénéfices tirés de l’exportation de ces minéraux continuent d’alimenter les conflits dans l’est de la République démocratique du Congo.

La loi sur le commerce des minerais de conflit de 2009 ordonnerait au département d’État des États-Unis d’appuyer les efforts des gouvernements multilatéraux et américains visant à rompre le lien entre le commerce des minerais et le conflit armé dans l’est du Congo. En avril, 2009, un projet de loi bipartite similaire, le Congo Conflict Minerals Act de 2009 (S.891), a été présenté au Sénat des États-Unis. Certaines des dispositions spécifiques de la loi sur le commerce des minerais de conflit de 2009, HR 4128, incluent:

  • Développement d'une stratégie du gouvernement américain pour traiter les minerais de conflit;
  • Soutien aux enquêtes ultérieures du Groupe d’experts des Nations Unies;
  • Cartographie des groupes armés contrôlant des mines clés dans l'est du Congo;
  • Inclusion d'informations sur l'impact négatif de l'exploitation et du commerce des minéraux sur les droits de l'homme au Congo dans les rapports annuels sur les droits de l'homme.
  • Orientations pour que les entreprises fassent preuve de diligence raisonnable;
  • Renforcement des efforts des États-Unis pour améliorer les conditions et les moyens de subsistance des communautés de l'est du Congo qui dépendent de l'exploitation minière.
  • Examen par le Government Accountability Office (GAO) pour évaluer le respect et l'efficacité des politiques.

Le bureau de JPIC des Missionnaires Oblats, en solidarité avec nos collègues Oblats travaillant en République démocratique du Congo, considère la législation de cette Assemblée comme un puissant outil que les organisations confessionnelles peuvent soutenir. Bien que le projet de loi lui-même ne résolve pas nécessairement tous les conflits de la région, nous estimons qu’il s’agit d’une approche pratique qui soutiendra la paix et le développement durable en République démocratique du Congo.

retourner en haut