OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
Récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Les évêques des pays G8 appellent leurs dirigeants à aider les pauvres des pays en développement

Juillet 1st, 2009

make_aid_work_rome_3column00_nospace_landscapeLes conférences des évêques catholiques du Canada, de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, du Japon, de la Russie, de l'Écosse et des États-Unis exhortent leurs dirigeants, membres du Groupe des Huit (G8), à adopter un ensemble d'actions communes visant à protéger et à aider les pauvres des pays en développement qui souffrent de la crise économique.

L’appel est contenu dans une déclaration commune au sommet G8 2009, dont la prochaine réunion aura lieu en Italie le juillet 8-14. La lettre des évêques fait référence à un message précédent du pape Benoît XVI, adressé à une réunion du G20 au cours de laquelle le Saint-Père a appelé à davantage d'aide au développement pour les pays pauvres. Le pape a rappelé que les pays pauvres ne généraient pas la crise et ne devaient donc pas en être les victimes.

Voici le texte intégral de la lettre

Lettre des Conférences nationales des évêques catholiques aux dirigeants des nations G8

June 22, 2009

L'hon. Stephen Joseph Harper
Premier ministre, Canada
L'hon. Taro Aso
Premier ministre, Japon

L'hon. Dmitry Anatolyevich Medvedev
Président de la Fédération de Russie

L'hon. Nicolas Sarkozy
Président de la République française

L'hon. Gordon Brown
Premier ministre, Royaume-Uni

L'hon. Angela Merkel
Chancelier de la République fédérale d'Allemagne

L'hon. Barack Obama
Président des États-Unis d'Amérique

L'hon. Silvio Berlusconi
Président du Conseil des ministres, Italie

Chers dirigeants du groupe des nations 8:

En cette période de crise financière et économique mondiale, nous écrivons au nom des conférences des évêques catholiques des pays G8 pour vous exhorter à prendre des mesures concertées pour protéger les pauvres et aider les pays en développement lors du prochain sommet G8 en Italie. Comme l'a écrit notre Saint-Père Benoît XVI dans une lettre adressée au Premier ministre Gordon Brown avant la réunion du G20, à l'invitation du Premier ministre:

La crise actuelle fait craindre l’annulation ou la réduction drastique des programmes d’assistance extérieure, en particulier pour l’Afrique et les pays moins développés. L’aide au développement, y compris les conditions commerciales et financières favorables aux pays moins développés et l’annulation de la dette extérieure des pays les plus pauvres et les plus endettés, n’a pas été la cause de la crise et, par souci de justice fondamentale, ne doit pas en être victime.

Notre tradition morale engage l'Église à protéger la vie et la dignité humaines, en particulier des membres les plus pauvres et les plus vulnérables de la famille humaine. Dans le visage des pauvres, l’Église catholique voit le visage du Christ que nous servons dans des pays du monde entier.

Ironiquement, les pauvres ont le moins contribué à la crise économique dans laquelle se trouve le monde, mais leur vie et leurs moyens de subsistance risquent de subir les plus grandes destructions, car ils luttent à la marge pour lutter contre la pauvreté. À la lumière de ce fait, les pays du G8 devraient assumer leur responsabilité de promouvoir le dialogue avec d’autres économies puissantes afin d’empêcher de nouvelles crises économiques. En outre, ils devraient respecter leurs engagements d'augmenter l'aide publique au développement afin de réduire la pauvreté dans le monde et d'atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement, en particulier dans les pays africains. Cela nécessite d’approfondir les partenariats avec les pays en développement afin que leurs peuples puissent jouer un rôle actif dans leur propre développement et participer aux réformes politiques, gouvernementales, économiques et sociales mises au service du bien commun de tous. De manière particulière, il est important de renforcer le maintien de la paix afin que les conflits armés ne continuent pas de priver les pays des ressources nécessaires au développement.

De la même manière, les pays pauvres et les peuples qui ont le moins contribué aux facteurs humains à l'origine du changement climatique mondial sont les plus menacés par ses conséquences néfastes. En tant que pasteurs et enseignants catholiques, nous sommes particulièrement préoccupés par l'impact du changement climatique sur les pauvres. Des engagements concrets devraient être convenus et des mécanismes devraient être créés pour atténuer les effets du changement climatique mondial et aider les populations pauvres et les pays en développement à s'adapter à ses effets et à adopter les technologies appropriées au développement durable. Protéger les pauvres et la planète ne sont pas des causes concurrentes; ce sont des priorités morales pour toutes les personnes vivant dans ce monde.

Le Sommet G8 se déroule à l'ombre d'une crise économique mondiale, mais ses actions peuvent contribuer à apporter une lueur d'espoir à notre monde. En demandant d’abord comment une politique donnée affectera les pauvres et les vulnérables, vous pourrez contribuer à assurer que le bien commun est au service de tous. En tant que famille humaine, nous sommes en aussi bonne santé que nos membres les plus faibles.

Nous prions pour que votre réunion bénéficie d'un esprit de collaboration vous permettant de prendre des mesures pour réduire la pauvreté et lutter contre le changement climatique en temps de crise.

Bien à vous,

Monseigneur Vernon James Weisgerber
Archevêque de Winnipeg
Président de la Conférence des évêques catholiques du Canada

Son Eminence André Vingt-Trois
Archevêque de paris
Président de la Conférence des évêques de France (Conférence des évêques de France)

Monseigneur Robert Zollitsch
Archevêque de Fribourg
Président de la Conférence épiscopale allemande (Deutsche Bischofskonferenz)

Son Eminence Angelo Cardinal Bagnasco
Archevêque de Gênes
Président de la Conférence épiscopale d'Italie

Monseigneur Peter Takeo Okada
Archevêque de Tōkyō
Président de la Conférence des évêques catholiques du Japon

Monseigneur Joseph Werth
Evêque du diocèse de la Transfiguration du Seigneur à Novossibirsk
Président de la Conférence des évêques catholiques de la Fédération de Russie

Son Éminence Keith Patrick le cardinal O'Brien
Archevêque d'Edimbourg et St Andrews
Président de la Conférence des évêques catholiques d'Écosse

Monseigneur Vincent Nichols
Archevêque de Westminster
Président de la Conférence des évêques catholiques d'Angleterre et du pays de Galles

Son Eminence Francis Cardinal George
Archevêque de Chicago
Président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis

retourner en haut