OMI JPIC logo

Justice, paix et intégrité de la création

Missionnaires Oblats de Marie Immaculée États-Unis

Logo OMI
récentes
Traduire cette page:

Nouvelles Récentes

News

Archives des actualités


Dernière vidéo et audio

Plus de vidéo et audio>

Les Oblats accueillent les représentants des Premières Nations à Rome

21 mai, 2009

pic_4_5_2009-10_35_55En avril 29, le pape Benoît XVI a tenu une audience spéciale avec le chef national de l'Assemblée des Premières Nations du Canada, Phil Fontaine, et une délégation d'anciens des Premières nations et d'anciens élèves des pensionnats indiens. L’Église catholique canadienne était également représentée par Mgr James Weisgerber, archevêque de Winnipeg, président de la Conférence épiscopale, et une délégation de congrégations missionnaires impliquées dans les pensionnats. Fr. Timothy COONEN, l'économe de la province d'OMI Lacombe, représentait les communautés d'hommes religieux.

Au cours de cette rencontre, selon des sources d'information du Vatican, le Saint-Père a exprimé sa «peine devant l'angoisse causée par la conduite déplorable de certains membres de l'église et a offert sa sympathie et sa solidarité dans la prière». Selon le communiqué du Vatican, le pape a que les actes de maltraitance ne peuvent être tolérés dans la société. Il a prié pour que toutes les personnes touchées fassent l'expérience de la guérison et il a encouragé les peuples des Premières Nations à continuer d'aller de l'avant avec un espoir renouvelé. »Le Grand Chef Fontaine a déclaré que les membres du groupe« avaient entendu ce que nous recherchions »et étaient« très heureux »de la réunion et des réponse du pape Benoît.

En signe d'amitié et de respect, l'Oblat Supérieur général, le p. Wilhelm STECKLING, a invité le chef Fontaine, son entourage et d'autres invités à une réception privée et à un dîner à la Maison générale le 13 avril 30. Parmi les invités se trouvaient l'archevêque Gerard Pettipas, CSR de Grouard-McLennan et l'ambassadrice du Canada auprès du Saint-Siège, Anne Leahy.

Par ce simple acte de rompre le pain ensemble, le p. Le général espère nouer des relations renouvelées entre les Oblats et les peuples autochtones du Canada après les années difficiles passées à trouver un règlement juste aux événements troublants qui se sont déroulés pendant plusieurs décennies dans les pensionnats créés par le gouvernement canadien et administrés par les Oblats. et d'autres groupes religieux.

Apprendre encore plus…

retourner en haut